S’il te plaît, raconte-moi un mouton

racontemoiunmouton

On dit qu’une photo, pour être réussie, et parmi d’autres règles plus ou moins compliquées, doit raconter une histoire. On dit aussi qu’une image vaut mille mots et pourtant l’image ci-dessus, loin d’être exceptionnelle, fait figure d’exception aux règles évoquées.

Il ne faut pas croire qu’en voyage on est à l’abri des jours « sans ». Vous savez, ces jours où l’on a cette désagréable sensation d’être coincé quelque part entre hier et demain. Et hier justement, je croyais bien ne jamais arriver à demain; une grande envie de ne pas me lever le matin, puis une journée à me trainer péniblement sur la côte pourtant magnifique et profitant de chaque prétexte pour poser pied à terre.

A quinze heure trente, j’hésite déjà à poser ma tente au camping se trouvant à l’entrée de Brest. Comme il est encore tôt, je me convaincs de continuer encore un peu, mais décide tout de même, « en contrepartie », d’aller manger dans un fast-food en ville. C’est triste de constater qu’à trente ans je n’ai toujours pas compris qu’on ne soigne pas un mal de vivre par un mal de ventre…

Puis, quittant Brest par le pont Albert Louppe offrant une vue sur la ville et la baie, j’assiste à un couché de soleil à l’ouest, auquel assiste également la lune, qui vient de se décoller de l’horizon à l’est. Un jeu de lumière magnifique, mis en exergue par les reflets dans l’eau, à quoi s’ajoute toute la symbolique du pont et du passage de témoin du soleil à la lune.

Je me dis alors que si la journée avait été « bonne », j’aurais manqué ce spectacle. Un peu comme si la vie, loin de me blâmer de ne pas toujours la savourer à sa juste valeur, me disait simplement: « T’inquiète, ça ira mieux demain… »

2 commentaires sur “S’il te plaît, raconte-moi un mouton

    • Bonjour,

      Merci pour votre message. Même si je n’ai pas eu l’occasion d’en profiter moi-même, je ne prends aucun risque en recommandant votre chambre d’hôtes à mes lecteurs; je sais que l’accueil y sera chaleureux. Et peut-être que j’aurai également l’opportunité de vous rendre visite un jour. http://www.les-bruyeres-du-mont.fr

      Meilleures salutations,
      Luca