A toi! Du bist dran! Your turn!

img_1351-01-2

Auf französisch

On ne peut pas vraiment dire que ce blog soit très interactif depuis sa création… Je raconte mes trucs, sans savoir si quelqu’un les lit, les apprécie, et finalement ça me va pas si mal. Mais exceptionnellement, cet article c’est toi, cher lecteur, qui va l’écrire, par l’intermédiaire des commentaires. Pas d’excuses, pas de « j’ai pas le temps »; si tu lis cet article, écris un commentaire. Écris ce que tu veux, que c’est génial, que toi tu ferais comme ça, que tu veux plus de selfies de moi pour voir ma barbe pousser, je sais pas, et c’est pas à moi de savoir. Écris, c’est tout! 🙂

German version

Ausnahmsweise hast du die Möglichkeit etwas zu schreiben. Nein, eigentlich möchte ich das du etwas schreibst; benutze dafür die Kommentare! Egal, sag mir was du magst im Blog, was nicht. Oder gib mir ein tolles Rezept, das man mit minimale Ausrüstung kochen kann. Keine Ausnahme: wenn du diesen Artikel am lesen bist, bist du auch vertraglich gebunden etwas zu schreiben. Ja, so geht es: mein Blog, meine Regeln! 🙂

Et enfin en anglais

I really don’t know if anybody I met still reads this crappy blog. I mean, why would you? Everything is in a strange language you don’t understand. Whatever, if you read this, please let the world know, with the comment function, how international I am now! No exception, if you read this, you have to comment! And if I reach 2’500 english comments, I’ll write something in Shakespeare’s language from time to time… 🙂

25 commentaires sur “A toi! Du bist dran! Your turn!

  1. Salut Luca, comment vas tu ? Parfois j aimerais être comme toi, seul et libre. Je suis avec Fatmir à Estavayer,en panne depuis 3 jours ! C’est la galère avec Schenk………je te souhaite bonne route et fais gafe à Paris, les vélos disparaisent facilement. Amicalement Ferdi

    • Salut Ferdi! Merci pour ton message, même si je ne peux rien faire pour Esta, je peux au moins me dire que « je suis quand même bien ici… » 😉

      Je n’ai pas prévu d’aller à Paris, mais je garde le conseil pour les autres grandes villes que je compte visiter! 🙂

      A bientôt, et salutations au bureau!

  2. Saluti Ciccio …. l’ aventurier des routes d’Europe ou cycliste d’elite si on peut le dire. Je regardes assez souvent ton blog… tres intéressant et actractif ! J espère que tu vas bien … Châpeau à toi d’avoir oser affronter cette énorme aventure. Prend soin toi et de ta barbiche. Tâche de ne pas rouler trop vite afin d’eviter un flash ahah… ou même un feu rouge comme t’ avais l’habitude…

    Saluti Ciccio de la madona …
    Enjoy the life…

    • Ciao Chicho des montagnes! 🙂

      Merci pour ton commentaire. J’espère que ca roule aussi pour toi, et que tu prends grand soin de mes clients! 😉

      Feux rouges? C’est quoi ça déjà? 😀

  3. Momou mir läse Dini Sache gärn. Ha mir Üeberleit öpp ig ar Sarah ächt e Rasieraparat sött mitgäh…. ha Angscht, wenn Du unferhofft würdisch vor der Türe stoh, mir Di nit e mau würde ine loh! E liebe Gruess us Trämlinge.

  4. Hey Lucky!
    C’est toujours avec (retard) grand plaisir que je suis tes aventures! Grâce à toi, je garde les lunettes du voyageur et ça fait du bien de voir la vie avec ce regard là. Comme toi, on réfléchit à avoir un mode de vie qui permette d’être autonome financièrement (et du coup libre dans le choix de nos activités). Effectivement, économiser sur la bouffe, c’est pas mon dada non plus…et toi, tu vas continuer à te serrer la ceinture ou alors tu envisages un travail de baroudeur pour prolonger tes transhumances?
    J’espère que ta nouvelle selle continuera son travail de vasectomie gratuite histoire que tu puisses avoir plus de budget pour la suite! 😉
    Allez viel Spass barbu des crêtes! A+

  5. Hallo Luca,
    Oupps, je vois tu continu ta route…cette fois j,ai compris
    5 i isch abe,dr Sattu gisch uf Okay ,bonne continuation.Lg

  6. Luca, the biker from Switzerland. We met in Lithuania, as I was resting on my first day hitchhiking turned bike trip, when I saw the bike that made me wonder if I should have taken a second search for a proper bicycle. Adios, we said, as we parted ways uncertain where the road would lead either one of us. It was a surprise then, when the two of us met again in Riga. Here we went for a beer, talked about the cycling endeavours and I got trash talked on the Dutch cheese. Time passed and now he is in my home in the Netherlands after cycling an incredible distance, yet far from finishing, on his big circle through Europe. Now I am happy that he is back, as I could prove that our cheese is not that bad after all. Plus, I got to kick his ass in billiard. Soon he will continue his tour and cross of many more countries off of his list. Good luck Luca.

  7. nume wyter so… plane üser nächschte Ferie nach dyner schönschte Fotone ….. chönnt schwirig wärde 😉 Si mega stouz uf di, dass de nid hesch ufgäh…. üser’s Ego hätt da o grad ä chlapf verwütscht… Mir läse, stune, tröime, lache, gränne….. immer wider wenn mer di bsueche… Tschüüss!!!!
    Ta vieille tante

  8. Coucou,

    J’espère que tu vas… bien! Mais vu ton blog je ne me fais pas trop de soucis… (avec casi un mois de retard je profite pour te souhaiter une bonne fête) hi hi hi Quelques mots pour te dire que ton blog est génial et tes photos… et bien tes photos sont magnifiques… Tu as une fan à Prilly 😀 Par contre pour la barbe… 😛

    Bonne route.

    PS: si y avait moyen de laisser un message vocal je t’aurais volontiers chanté une petite chanson… ABE
    Jess

    • Hey! Heureux d’apprendre que tu vis encore! 😉 Merci pour le commentaire, et n’hésite pas a m’écrire un mail de temps à autre! Salutations à François!

  9. Ouiii on lit! Même si le nord et la pluie c’est moyen notre truc, ça donne envie de partir pédaler pour plus que 2 semaines aussi! Et c’est quoi la nouvelle selle? Les derniers cyclistes qu’on a hébergé avaient des selles Proust, sans bec de selle et articulées, soit qui bougent de droite à gauche quand tu pédale. Intéressant en tout cas, mais faut rouler avec un cuissard. Bref… tu vois, je lis vraiment!

    • Salut! Pas trouvé le temps de chercher une selle à Hambourg, mais je pense que ça va être super simple ici, aux Pays-Bas: les magasins de vélo sont partout et énormes! 🙂 Connaissais pas les Proust, ça à l’air intéressant. Mais soit je repars sur une Brooks plus large, sois je vais essayer une SMP TRK Gel, à voir.

      Ah le nord… Soit j’ai déjà oublié ce que ça faisait de rouler trois semaines sous la pluie, soit c’est suffisamment beau pour qu’on s’y accommode ; en tout cas dans ma tête je cherche déjà le moyen d’y retourner… Dénouement à suivre sur le blog! 🙂

    • Mes jambes sont travailleuses, pour faire tous ces kilomètres. Mes bras sont attentifs, pour tourner au bon moment et suivre la bonne route. Mon cul est courageux, pour supporter la douleur jour après jour. Mais moi? Moi le matin je dis à toute l’équipe où on va, puis je monte dans la tour d’observation et je savoure le paysage! 🙂

  10. Ce matin, au jura bernois, c’était la grande question : il abandonne? Mais oui, il l’a écrit! Mais non, c’était un effet de style! Mais j’te dit, il rentre par l’Allemagne! Il me semblait bien que le curseur ne bouge plus beaucoup sur sa carte! Il parlait de sa selle, je crois, mais comme l’allemand n’est pas ma première langue…

    Alors Luca, si tu pouvais prendre au sérieux le commentaire de Mary, ecrire dans une langue internationale, peut-être qu’on serait moins confus dans notre coin de pays!

    Tu cherchais un signe qui t’indique que tu es lu? J’espère que ce récit t’en convainc, ton blog est au centre de nos discussions du samedi matin, même si on est pas toujours sûrs de bien te comprendre 😉

    • Your beard is a « I want to look older » one. Mine is a « I want to look like an adventurer » one. Completely different thing… 😉

  11. Aaaaaah je ne regarde que maintenant ton blog car un lecteur du mien est alle le voir ! La honte ! Mais mes recherches precedentes n’avaient pas marche !
    C’est top ! J’adore ! Je ne sais pas ou on trouve le temps d’ecrire tout ca….
    Rdv en espagne !
    Je suppose que je dois me reconnaitre dans la rencontre du ferry !! Haha

    • Je dois parfois me faire violence pour écrire deux articles par mois, j’ose pas imaginer ce que ça doit être d’en écrire un par jour! Ouaip, en Espagne en novembre…? 🙂

  12. Et bien merci !

    Maintenant j’ai vu que je pouvais mettre des commentaires…
    tu vas bientôt regretter de me l’avoir dit 😉
    A tout bientôt…

  13. Sali Gärbi

    Wie fast jeden Tag, schaue ich auf deiner Homepage rein! Ich sehe es gibt was neues und in diesem Sinne, einen lieben Gruss.

    Bis bald und saluti!
    Diego